Tire-lait Elvie : le témoignage d'une maman

Tire-lait Elvie : le témoignage d'une maman

Devenir maman n'est pas une chose facile (avec ou sans pandémie mondiale). Notre responsable marketing, Rachel, en sait quelque chose. Elle a donné naissance à une petite Kennedy en mai dernier. Trois mois plus tard, nous l'avons rencontrée pour qu'elle nous parle de son expérience en matière d'allaitement.

La parentalité, et plus particulièrement la maternité, est une expérience unique selon chacun-e. La grossesse, l'accouchement, le mode d'alimentation, les attentes et les réalités... peu importe les livres que vous lisez (je lis BEAUCOUP) ou les histoires que vous entendez, vous ne comprendrez pas vraiment ce dont il est question avant d'en avoir fait l'expérience vous-même.

J'ai toujours su que je voulais allaiter. Ma mère a allaité tous mes frères et sœurs, des amies m'ont donné l'impression que c'était très simple, et des collègues ont partagé leur expérience réussie. J'étais bien équipée, j'avais les livres, j'ai suivi le cours NCT avec mon partenaire, j'ai assisté à l'atelier gratuit du NHS, etc. Je savais que je voulais allaiter, alors j'ai mis toutes le chances de mon côté, et je savais que je voulais aussi tirer mon lait.

Ce que beaucoup de personnes omettent de dire, c'est que l'allaitement n'est pas pour tout le monde, et que commencer n'est pas facile. C'est quelque chose qui s'apprend et qui demande du temps et de la patience. Beaucoup de patience. Sans oublier la persévérance. La meilleure chose à faire est de demander de l'aide à l'hôpital, à votre pédiatre et de profiter de webinaires gratuits sur la lactation au cours des premières semaines, pour vous aider à établir de bonnes bases d'allaitement.

Les autres mamans ont beaucoup de conseils, d'astuces et d'appareils qui ont fonctionné pour elles, lorsqu'il s'agit de tirer son lait. Il y a beaucoup de marques sur le marché, que ce soit la célèbre pompe Hakka ou encore la Medala, mais je savais avant même l'arrivée de mon bébé, qu'Elvie Pump pouvait m'offrir quelque chose que les autres ne pouvaient pas m'offrir. La liberté et le choix. Le choix d'avoir quelqu'un d'autre pour nourrir mon bébé si je le voulais et la liberté de choisir quand et où je tire mon lait sans avoir besoin d'être branchée à une prise en permanence.

Je me suis d'abord assurée que la lactation était bien en place et que mon bébé avait une bonne succion, avant de tirer mon lait. Environ 5 semaines après sa naissance, j'ai commencé à tirer mon lait pour lui donner un biberon après l'heure du bain. Et ça s'est très bien passé, nous avons toutes les deux pris un bon départ.

Tout comme l'allaitement, tirer mon lait avec Elvie a également nécessité un certain apprentissage. Voici mes astuces pour réussir avec Elvie Pump.

Les choses à savoir avant d'adopter le tire-lait Elvie 

1. La connaissance, c'est le pouvoir

Il est important de se renseigner en lisant ou en regardant des vidéos sur le sujet. J'ai regardé toutes les vidéos d'Elvie qui étaient disponibles, que ce soient celles qui parlaient des coquilles d'allaitement ou encore les astuces pour bien nettoyer le tire-lait.

2. Quand et comment tirer son lait 
Le rythme des premières semaines peut être épuisant, surtout lorsqu'il y a tant de choses à comprendre et à retenir. Il n'y a pas vraiment de bon ou de mauvais moment pour tirer, mais il est crucial d'équilibrer l'offre et la demande. Je vous recommande vraiment de suivre @FeedEatSpeak et Vanessa Christie de The Baby Feeding Book pour des conseils gratuits et de qualité, ainsi que d'excellentes questions-réponses et des webinaires sur l'alimentation du nourrisson.

D'après mon expérience personnelle, si vous prévoyez uniquement de tirer votre lait ou de donner plus d'un biberon par jour, je vous recommande d'investir dans le tire-lait double. Les bébés traversent un certain nombre de poussées de croissance au cours des six premiers mois et j'avais du mal à croire à quelle vitesse nous sommes passés d'un biberon de 90 ml à 180 ml. J'ai été obligée d'acheter un deuxième tire-lait pour accélérer le tirage le soir.

3. Une bonne préparation est nécessaire
Le tire-lait Elvie est bien sûr le moteur principal de votre expérience, mais il y a d'autres éléments à prendre en compte. Il existe de nombreux systèmes de stérilisation ainsi que des centaines de biberons et de tétines parmi lesquels choisir. La stérilisation fait l'objet d'un débat constant parmi les groupes Facebook pour s'assurer que vos pièces ne se déforment pas. Cela fait maintenant 10 semaines que j'ai commencé à tirer mon lait, et voici ce que mon kit comprend pour vous donner une idée de ce dont vous pourriez avoir besoin d'autre :

- Stérilisateur micro-onde Closer to Nature Tommee Tippee
- Brosse à biberon 2 en 1 NUK 
- Kit Express and Go Tommee Tippee
- Suppléments vitamine D 

Conseils pour utiliser Elvie 

Le deuxième sujet abordé sur les groupes Facebook est la résolution des problèmes rencontrés avec l'appareil. La notice comporte une bonne section réservée au dépannage de l'appareil, mais rien ne vaut l'expérience d'autres utilisatrices et l'aide du service client d'Elvie pour vous aider à comprendre les problèmes que vous pourriez rencontrer. Voici mes conseils pour la meilleure expérience qui soit avec Elvie.

1. Des valves sèches
S'il y a une seule goutte d'eau sur votre valve, cela empêchera Elvie d'obtenir la bonne aspiration. Vous pensez peut-être que votre tire-lait ne fonctionne pas correctement, mais lorsque vous l'inspectez, 9 fois sur 10, il y a toujours une petite gouttelette qui empêche l'appareil de fonctionner. Mon astuce : séchez vos valves avec un coton-tige pour pouvoir accéder partout.

2. Des joints hermétiques
Pour que votre Elvie fonctionne convenablement, il est essentiel que le joint soit hermétique. Avant de commencer à tirer votre lait, assurez-vous que le bord du joint est bien en position.

3. Embout verseur
Le baby brain est bien réel. Tout nouveau parent vous dira la même chose. Pendant des semaines, je versais mon lait dans les sacs de rangement directement à partir du goulot de la bouteille. C'était facile pendant les premières semaines avec de petits volumes, mais c'est devenu de plus en plus risqué à mesure que les volumes augmentaient. Retirez le joint vert et utilisez le col du bec verseur pour verser votre lait dans un biberon.

4. Tire-lait prêt à l'emploi
Lorsque j'ai commencé à utiliser le tire-lait Elvie, je redoutais les canaux lactifères bouchés et les mastites. Notre routine a bien fonctionné, mais étant donné que les poussées de croissance et les réveils nocturnes deviennent plus courants, il vaut mieux s'assurer d'avoir le tire-lait Elvie à portée de main prêt à l'emploi.

5. Suivez vos sessions
L'application d'Elvie est plutôt géniale : vous pouvez recevoir des conseils utiles et même regarder des vidéos YouTube. La seule chose qui manque, c'est le suivi du volume du lait que vous avez tiré. C'est une frustration connue des utilisatrices d'Elvie, le tracker numérique ne correspond pas à la quantité réelle du lait tiré. L'application que j'utilise est Huckleberry. Je l'utilise pour suivre toutes les activités de mon bébé, que ce soit les siestes ou les changements de couches.

 

Shop Elvie >

Article précédent

Qu'est-ce que le rajeunissement vaginal ?