La perte de cheveux chez la femme

• 18 June 2024

Quelle en est la cause et comment y remédier ?

Dites-moi, à quand remonte la dernière fois que vos amies ont évoqué avec vous leur problème de chute capillaire ? Je vais tenter de deviner et dire que le sujet a probablement été abordé après la naissance d'un enfant. Mais en dehors de cela, ce n'est pas un sujet de discussion très courant.

Par contre, la perte de cheveux chez les hommes fait souvent l'objet des conversations et elle est même considérée comme normale. Au cours des dernières décennies, les hommes se sont mis à parler plus facilement de leurs problèmes capillaires, et il n'est pas rare de connaître quelqu'un qui a eu recours à une greffe de cheveux.

Si l’on doit se réjouir de tels progrès, il en va tout autrement pour les femmes, alors même que la perte de cheveux est fréquente chez ces dernières. En effet, « 40 % des femmes pré-ménopausées connaîtront une perte de cheveux à un moment ou à un autre de leur vie. À l'âge de 80 ans, plus de 80 % des femmes perdront leurs cheveux », explique le Dr. Quinton Chivers, chirurgien esthétique agréé au Canadian Dermatology, Plastic Surgery and Hair Transplantation Centre de Toronto, au Canada. 

Si la perte de cheveux chez la femme est un sujet tabou, c'est en partie parce que peu de femmes en reconnaissent les signes. Il est courant de confondre la perte de cheveux avec l'éclaircissement des cheveux, car ces deux phénomènes sont souvent causés par les mêmes facteurs. Ils sont pourtant très différents. « La perte de cheveux correspond à une diminution du nombre de follicules pileux, tandis que l'éclaircissement des cheveux voit se réduire le diamètre de chaque mèche de cheveux. L'éclaircissement des cheveux est parfois précurseur de la perte de cheveux », explique Simone Hopes, certifiée PA-C et fondatrice de Queen Aesthetics Medspa à Houston, au Texas. « Vous pouvez visualiser les choses ainsi : La perte de cheveux, c’est quand vos cheveux disent “bye-bye” à votre cuir chevelu, alors que l'amincissement des cheveux c’est plutôt quand vos cheveux chuchotent “je suis là, mais je ne suis plus aussi épais qu'avant” ».

Que vous pensiez subir une perte ou un amincissement des cheveux, il existe des moyens d'en inverser les effets et de les faire repousser. La première étape ? Déterminer la cause. 

Qu’est-ce qui provoque la perte de cheveux chez les femmes ?

Selon le Dr. Rebecca Marcus, dermatologue agréée du Texas, de nombreux facteurs peuvent entrainer une chute de cheveux chez les femmes. « Les fluctuations hormonales, les carences nutritionnelles et le stress physique ou émotionnel, y compris l'accouchement et la période post-partum, peuvent contribuer à la perte de cheveux », explique-t-elle. « Des causes médicales, telles que l'alopécie areata et les troubles de la thyroïde, peuvent aussi provoquer une chute capillaire. »  

Mais d’une manière générale, les femmes sont plus susceptibles de connaître une perte de cheveux à deux étapes de leur vie : Le post-partum et la ménopause. Sans surprise, ces deux périodes sont le résultat de changements hormonaux. « Tout au long de la grossesse, les cheveux ont tendance à être resplendissants en raison de l'augmentation des œstrogènes, et quand ces hormones chutent après l'accouchement, cela induit une perte des cheveux », explique le Dr Chivers. La même chose se produit à la ménopause avec la baisse du taux d'œstrogènes. 

Avant de vous inquiéter en pensant que vous subissez une perte de cheveux considérable, rappelez-vous qu'il n'est pas rare de perdre entre 50 à 100 cheveux par jour. Il s’agit du cycle de renouvellement naturel de l'organisme. Mais si vous remarquez que vos cheveux tombent par touffes ou que vous vous rendez compte qu'ils ne sont plus aussi épais qu'avant, il est temps de prendre rendez-vous avec un médecin pour déterminer le problème sous-jacent.

La perte de cheveux chez la femme est-elle réversible? 

À vrai dire, la réponse n'est pas si simple. Le Dr Chivers explique qu’il est plus facile de raviver les cheveux restants que d'essayer de remplacer une perte substantielle, même si cela reste possible. La clé, selon lui, est de créer un plan de repousse sur mesure avec l'aide de votre médecin, de manière à régénérer vos cheveux tel que vous le souhaitez. 

Il y a cependant de bonnes nouvelles en ce qui concerne la perte de cheveux liée aux hormones. Le Dr Marcus affirme que ce type de perte de cheveux est l'un des plus faciles à traiter. « On peut traiter la perte de cheveux induite par les hormones avec des médicaments topiques ou oraux, des injections de PRP, une supplémentation en vitamines et une thérapie à la lumière rouge », explique-t-elle. 

Comme nous l'avons mentionné plus haut, la meilleure chose à faire pour la régénération de vos cheveux consiste à élaborer un plan personnalisé avec votre médecin. Toutefois, de nombreux experts recommandent de compléter votre traitement par une thérapie à la lumière rouge. En effet, ce même soin de luminothérapie qui revitalise votre teint peut également favoriser la repousse des cheveux femme. 

« Il semble que la lumière rouge, également connue sous le nom de luminothérapie de faible intensité, agit en stimulant les follicules pileux en phase télogène pour qu'ils entrent à nouveau dans la phase anagène, ou phase de croissance, du cycle capillaire », explique le Dr Marcus. Le Dr Renita Ahluwalia, dermatologue certifiée au Canadian Dermatology, Plastic Surgery and Hair Transplantation Centre de Toronto, au Canada, ajoute que la lumière rouge a également la capacité de réduire la DHT (une hormone qui peut entraîner la chute des cheveux) du cuir chevelu tout en améliorant sa circulation, deux facteurs qui peuvent prévenir la chute future des cheveux et stimuler leur repousse. 

Face à tous ces avantages, vous pourriez vous attendre à ce qu’il y ait aussi quelques inconvénients, mais ce n’est pas le cas. Contrairement à d'autres traitements pour la repousse des cheveux, la thérapie par la lumière rouge ne provoque pas d'effets secondaires indésirables. « Elle est très sûre et bien tolérée par tous les types de peau », affirme le Dr Ahluwalia. Les seules personnes qui devraient peut-être éviter la lumière rouge sont celles qui souffrent de photosensibilisation ou de maladies auto-immunes. Sinon, tout le monde peut utiliser la thérapie par la lumière rouge pour améliorer le traitement que son médecin lui aura recommandé. Heureusement, les appareils à usage domestique, comme le Casque LED Repousse Cheveux CurrentBody Skin, sont de plus en plus répandus. 

Gardez à l'esprit que vous ne verrez pas vos cheveux repousser miraculeusement du jour au lendemain quel que soit votre traitement, y compris avec la thérapie par la lumière rouge. Si la plupart des personnes ont constaté une amélioration considérable de leur densité capillaire après avoir utilisé notre Casque Repousse Cheveux quotidiennement pendant 12 semaines, le Dr Ahluwalia indique qu'il faut parfois attendre jusqu'à six mois pour obtenir des résultats. En outre, comme pour de nombreux autres appareils, il est impératif d'être constant. « Idéalement, la lumière rouge devrait être utilisée tous les jours, ou au moins cinq jours par semaine », explique le Dr Marcus. Il n'est cependant pas nécessaire de rester assis sous son casque pendant longtemps. Dans la plupart des cas, 10 minutes de traitement par jour suffisent.

 

Female hair loss

 

Peut-on utiliser la thérapie par la lumière rouge avec le Minoxidil?

Si vous souhaitez résoudre vos problèmes de perte de cheveux à domicile, il est judicieux de combiner plusieurs traitements. Nos experts s'accordent sur le fait qu’il peut être extrêmement efficace d'associer la lumière rouge au Minoxidil. « Utiliser conjointement ces deux remèdes crée une puissante synergie qui favorise la repousse des cheveux », explique Mme Hopes. « Les associer permet de lutter contre la chute des cheveux sous des angles différents, ce qui multiplie vos chances d'avoir une chevelure plus fournie. »

Bien que le Minoxidil soit en vente libre, le Dr Marcus rappelle qu'il est important de consulter votre médecin avant de l'introduire dans votre régime de traitement, car il existe des effets secondaires potentiels, y compris une augmentation de la pilosité faciale, qui peuvent résulter d'un dosage inadéquat. 

Changer le point de vue sur la perte de cheveux féminine

Même si vous pouvez vous sentir isolée à cause d’une perte de cheveux, sachez que vous n'êtes pas seule. Il y a de fortes chances que plusieurs femmes de votre entourage connaissent les mêmes difficultés. Les méthodes ci-dessus peuvent vous aider à retrouver confiance en vous (et la totalité de votre chevelure), mais il faut que la stigmatisation de la perte de cheveux féminine cesse pour que davantage de femmes se sentent autorisées à rechercher ces remèdes et à parler de leur expérience. Du coup, nous espérons que vous vous sentirez libre d’évoquer ce sujet avec vos amies, afin de combattre ce problème et de vous sentir plus sûres de vous ensemble.

 Pour en savoir plus :

How LED Light Therapy can help Rosacea

Does Blue LED Light Therapy really work on problem skin?

share
Article précédent Tout ce que vous devez savoir sur la luminothérapie par LED
Article suivant Comment intégrer le « collagen banking » à votre routine beauté ?